Journée « Enseignement et Formation en I.A. »

 

Présentation

L'Intelligence Artificielle (IA) est au centre de toutes les attentions. Les recherches en IA menées ces dernières années ont abouti à des résultats qui révolutionnent notre vie quotidienne. Les besoins de spécialistes en IA ou de managers de haut niveau maitrisant les dernières technologies de l’IA comme source de valeur nouvelle sont au centre des processus de décision des entreprises et des organisations.

Les enseignements de l’IA peuvent couvrir différentes facettes comme par exemple :
• Apprentissage Automatique
• Extraction et Gestion des Connaissances
• Ingénierie des Connaissances
• Interaction avec l’Humain
• Reconnaissance des Formes, Vision
• Représentation et Raisonnement
• Robotique, Automatique
• Satisfaisabilité et Contraintes
• Systèmes Multi-Agents et Agents Autonomes
• Traitement automatique des Langues

L’objectif de cette journée sur l’Enseignement et la Formation en Intelligence Artificielle (EFIA 2017) est d’une part de réaliser un tour d’horizon des besoins remontés par les entreprises et la société civile en termes de recrutement. Quels niveaux (techniciens, ingénieurs ou chercheurs formés à l'IA) et volumes (nombre de postes ouverts au recrutement sur les prochaines années) sont attendus dans les entreprises et les organismes ? Comment sensibiliser les décideurs à propos des potentialités de l’IA et l’enseignement de l’IA ne doit-elle pas être intégrée dans leur cursus ? Pour les dirigeants de demain, il ne s’agit tant de maîtriser les technologies que de pouvoir parler à des experts de l’IA, de comprendre la manière dont on peut utiliser leurs compétences et de mesurer les apports stratégiques de l’IA pour leurs activités. La formation tout au long de la vie pour l’insertion professionnelle mais également d’un point de vue personnel prend également ici une place importante du fait des évolutions rapides des techniques et outils de l’IA.

Nous souhaitons également dresser un état des lieux des formations académiques en IA existant en France qui participent à la démocratisation de son utilisation. Quelles sont les bases que doit posséder une personne qui afficherait une compétence IA dans son CV ? Le nombre de diplômés en IA est-il suffisant pour répondre à la demande ? L’offre de formations en IA répond-elle bien à la demande ? L’IA doit-elle être enseignée uniquement dans les formations scientifiques ou plus généralement comme un fondement tels les mathématiques ou la physique ? Que penser de l’idée d'instaurer un enseignement de l’IA dès l'école primaire et jusqu’au lycée ? Le nombre d’enseignants en IA est-il suffisant pour répondre aux besoins de formation ? Une attention particulière sera donnée aux pratiques innovantes comme les MOOC et autres moyens d'e-Education pour apprendre à programmer ou encore les hackathons qui mettent les étudiants face à des applications concrètes de leurs enseignements.

Cette journée favorisera l’échange entre enseignants, chercheurs, académiques, industriels, acteurs de la société civile pour qu’ils puissent partager leurs expériences, débattre des problèmes qu’ils rencontrent, des méthodes qu’ils mettent en œuvre pour enrichir le potentiel pédagogique des modèles et outils de l’IA enseignés.